Aujourd’hui, les assistants vocaux dotés de l’intelligence artificielle occupent peu à peu une place importante dans notre quotidien. Les noms tels que Google Home, Alexa d’Amazon, Siri d’Apple ou encore Cortana de Microsoft vous sont sans doute familiers. La recherche vocale connaît un succès grandissant auprès des internautes. En effet, selon Google, 41% des adultes utilisent la recherche vocale dans leurs recherches en ligne.

Le SEO vocal apparaît alors comme moyen plus moderne et d’optimiser son référencement. Il répond à une nouvelle tendance numérique : la recherche vocale.

Ok google dis nous ce qu’est le SEO vocal ? Pourquoi l’anticiper et comment l’intégrer dans la stratégie SEO ?” Si seulement c’était aussi simple…

Découvrez dans cet article, quelques conseils pour s’y préparer.

Le SEO vocal, c’est quoi ?

Pour rappel, le SEO (Search Engine Optimization) permet de rendre un site internet visible dans les résultats naturels des moteurs de recherche. Cela passe par une stratégie de contenu éditorial optimisée pour le SEO en intégrant notamment les mots-clés les plus pertinents, c’est à dire, ceux les plus recherchés par les internautes. Le but étant d’être sur les trois premières places de la première page afin de gagner en trafic.

Par définition, le SEO vocal est quant à lui, un système de référencement qui s’appuie sur des recherches vocales et non sur des recherches saisies. Les requêtes faîtes sur un moteur de recherche sont donc effectuées uniquement avec la voix. Puis, des logiciels de reconnaissance intégrés sur les PC, smartphones ou encore sur des assistants vocaux sont chargés de retranscrire la voix en texte.

Les spécialistes en référencement doivent donc considérer la voix comme un élément d’optimisation et de positionnement.

Le SEO Vocal en quelques chiffres en France

1 internaute français sur 10 utilise au moins une enceinte connectée

Etude de CSA et d’Hadopi (2019)

60% des utilisateurs français utilisent fréquemment ou occasionnellement la recherche vocale, les usages les plus sollicités sont à 86% des requêtes simples sur Internet, 69% pour connaître la météo et 58% pour recherche une musique

Etude de Search Foresight (2018)

Seulement 4% des français ont l’intention d’acheter une enceinte connectée

Etude de CSA et d’Hadopi (2019)

Le smartphone reste le terminal le plus utilisé pour l’assistance vocale à plus de 44% suivi par l’ordinateur et la tablette (20% chacun)

Etude de Search Foresight (2018)

Les français restent encore sceptiques quant à l’achat et l’utilisation des enceintes connectées, contrairement à nos amis américains où 65% des internautes parlent quotidiennement à leurs assistants vocaux (source : Pwc). Cependant, les utilisateurs français utilisent davantage la recherche vocale via leur smartphone pour des requêtes simples ou encore pour consulter la météo, les usages sont variés.

Certes il reste du chemin à faire en France mais cette tendance évolue. Les entreprises doivent donc ne pas négliger la recherche vocale dans leur stratégie SEO. Alors, pourquoi ne pas s’y préparer ?

Quelles sont les différences entre le SEO classique et le SEO vocal ?

Tout d’abord, la différence réside dans le canal utilisé pour effectuer une recherche. Comme énoncé précédemment, une recherche vocale s’effectue par la voix tandis qu’une recherche classique est saisie directement à l’aide du clavier.

Avec une recherche vocale, les requêtes sont généralement plus longues. En effet, un internaute utilisant la voix pour faire une recherche va davantage développer ses propos que lorsqu’il effectue une recherche classique avec son clavier.

Pour vous donner un exemple, si vous souhaitez connaître le salaire d’un gestionnaire de paie, lors d’une recherche classique vous taperez “salaire gestionnaire de paie” tandis que pour une recherche vocale, vous énoncerez “Combien gagne un gestionnaire de paie ? ” ou “Quel est le salaire d’un gestionnaire de paie ?”. Vous constaterez qu’avec la voix, on adopte un langage plus conversationnel en privilégiant les questions.

Un rapport d’Internet Trends de 2018 a révélé que 70% des recherches vocales en anglais étaient effectuées dans un langage naturel ou conversationnel.

Cette différence implique donc de revoir sa stratégie SEO. Pas de panique, rien ne sert de tout changer mais plutôt d’adapter votre stratégie de référencement au SEO vocal afin d’augmenter vos chances de proposer des contenus qui répondent parfaitement aux requêtes vocales des internautes.

Comment appréhender cette nouvelle forme de recherche en ligne ? 

La recherche vocale est une tendance numérique de plus en plus fréquente, l’anticiper c’est prendre un temps d’avance. Pour répondre au mieux aux requêtes vocales de vos internautes, votre contenu se doit d’être pensé et optimisé pour le SEO Vocal.

Mais alors comment ça marche ?

Nous vous donnons 6 conseils pour adapter votre contenu à la recherche vocale :

1 – Utiliser du langage conversationnel dans vos contenus

Saviez-vous que 41% des personnes qui utilisent un assistant vocal ont l’impression de parler à un ami ou à une autre personne, d’après ThinkWithGoogle.

En effectuant une recherche vocale, l’internaute adopte un langage plus naturel avec le moteur de recherche comme si c’était une simple conversation. Il pose donc plus naturellement une question qu’une série de mots-clés contractée.

On appelle cela du langage conversationnel. Vous devez alors proposer du contenu qui répond à une intention de recherche, c’est à dire une question. La recherche conversationnelle est donc fortement liée à la recherche vocale. Il est nécessaire d’en prendre compte si vous souhaitez que l’on vous retrouve plus facilement dans les résultats de recherche.

2 – Optimiser votre contenu avec des mots clefs de longue traîne

Les requêtes faites avec la voix sont inévitablement plus longues. Privilégiez alors les mots clés longue traîne dans vos contenus afin d’apporter une réponse directe à l’internaute. La clé pour être plus visible sur les moteurs de recherche est donc de créer du contenu riche et développé.

En effet, lorsqu’une personne fait une requête vocale, Google recherche dans son index la réponse la plus adaptée. En écrivant du contenu long (deep content) vous avez plus de chances d’être mis en avant par les moteurs de recherche.

La difficulté réside dans la capacité à répondre à des requêtes plus précises et plus longues, le meilleur moyen est de se mettre à la place de l’internaute.

A ce sujet, l’algorithme de Machine Learning BERT a été conçu à l’échelle mondiale pour encore mieux comprendre le sens des requêtes longues des internautes en analysant le contexte des différents mots entre eux. Si vous souhaitez en savoir plus, une infographie a été réalisée par Abondance.com.

3 – Votre site se doit d’être responsive au mobile

Rappelons que la plupart des recherches vocales s’effectuent via le smartphone, il est donc plus que nécessaire d’adapter votre site internet au format d’un mobile (c’est sans doute déjà le cas). Les moteurs de recherche privilégieront les sites optimisés pour le smartphone, vous avez alors tout a y gagner si votre contenu est responsive.

De plus, la naviguation de votre site doit être performante et rapide ! Selon Backlinto, une requête vocale est 4 fois plus rapide qu’une recherche classique. Cela fait sens puisque qu’une requête vocale nécessite une réponse immédiate. Si votre site internet est responsive et rapide alors votre stratégie SEO sera renforcée !

4 – Misez sur le Featured Snippet

Vous vous demandez sûrement : qu’est-ce que le Featured Snippet ? C’est un encart qui s’affiche en tout première position dans les résultats de recherche de façon à donner une réponse directe à l’internaute.

Le Featured Snippet est donc une belle opportunité pour le SEO d’accroître le trafic d’un site ainsi que sa visibilité. Et concrètement, comment cela s’applique pour les recherches vocales ? C’est tout simple, l’assistant vocal énoncera instantanément une réponse qui présente cette fonctionnalité à l’utilisateur.

Mais alors comment parvenir au featured snippet ? Voici quelques techniques :

  • identifiez les questions les plus posées par les internautes
  • donnez des réponses claires, concises et pertinentes
  • ajoutez des images dans vos contenus
  • rédigez des listes à puces ou des tableaux
  • pensez à analyser les featured snippet de vos concurrents pour pouvoir proposer une meilleure réponse

Si vous vous lancer dans le SEO Vocal, le Featured Snippet est un outil indispensable.

5 – Améliorez votre référencement local

Une personne qui souhaite connaître les restaurants à proximité d’elle va plus naturellement utiliser la recherche vocale. En effet, d’après ThinkWithGoogle, 39% des recherches vocales proviennent de requêtes locales.

Il est donc important d’optimiser votre fiche Google My Business et Google Maps pour que les internautes vous trouvent facilement via la recherche vocale. Vous gagnerez ainsi en visibilité et en prospects !

6 – “Parlez” aux moteurs de recherche en utilisant des données structurées

Les données structurées se définissent comme du code spécifique pour les moteurs de recherches. En lisant ce code, ils affichent les résultats de recherche de manière plus riche et plus spécifique. (Source, LouisMaîtreau).

Utiliser des données structurées vous permet de “parler” à Google en lui indiquant clairement de quoi parle votre site. Google comprendra mieux vos contenus et par conséquence, vous placera en haut du classement comme un Featured Snippet.

Pour cela, vous pouvez recourir à quelques données structurées pour optimiser votre référencement :

  • Les données structurées FAQ ou tutoriel
  • Les données structurées HowTo
  • Les données structurées pour les recettes de cuisines

La recherche vocale n’est pas utilisée de manière quotidienne par les français mais elle tend à progresser dans les années à venir. En effet, les technologies qui nous entourent sont de plus en plus dotées de logiciels à reconnaissance vocale. C’est une tendance numérique que nous ne pouvons pas négliger.

Les entreprises doivent donc anticiper le SEO Vocal pour prendre un temps d’avance sur leurs concurrents et booster leur référencement naturel déjà existant. Alors, prenez bien en compte toutes ces techniques si vous souhaitez vous positionner premier parmi les résultats de recherche.

Share This